Le rôle des membres du personnel

Rôle de la sage-femme coordinatrice

Organiser et coordonner l’activité et les moyens du  service de gynécologie-obstétrique en veillant à l’efficacité et la qualité des prestations dues aux personnes soignées : parturientes, femmes accouchées ainsi que leur(s) nouveau-né(s), patientes hospitalisées dans le service de gynécologie.

Accueil, encadrement et accompagnement pédagogique des agents, étudiants et stagiaires etc. Contrôle et suivi de la qualité et de la sécurité des soins dans son domaine d’activité

 Encadrement des équipes, gestion et développement des personnels

 Gestion des stocks de produits et veille technique sur les matériels, les équipements utilisés dans le secteur d’activité

Fédération  des  équipes autour de projets

Rôle de la sage-femme

Assurer le suivi prénatal

La sage-femme assure le suivi de la grossesse normale. Son intervention est d'ordre à la fois médical (échographies, surveillance du fœtus, dépistage des facteurs de risques...) et psycho-social (suivi psychologique de la future mère, séances de préparation à l'accouchement). Dans un centre de PMI (protection maternelle et infantile) ou de planification familiale, la sage-femme joue surtout un rôle d'information et de prévention : séances d'information, visites à domicile, sensibilisation aux risques d'accouchement prématuré...

Assurer les accouchements

À l'hôpital, la sage-femme assure les accouchements seule dans 80 % des cas. Elle surveille, pas à pas, l'évolution du « travail » jusqu'à la naissance. Si un risque se révèle ou qu'une césarienne est à prévoir, elle fait appel au gynécologue-obstétricien. Après la naissance, avec l’auxiliaire de  puériculture, elle examine le nouveau-né, contrôle ses réflexes et sa bonne santé.

Assurer le  suivi postnatal

Durant les jours qui suivent, elle surveille le nouveau-né et prodigue les soins nécessaires à la mère. Il y a les suites de couches, la visite post-natale, voire la rééducation post-natale. Au-delà, les sages-femmes sont maintenant autorisées à proposer à toute patiente en bonne santé des consultations de contraception et de suivi gynécologique de prévention.

 Assurer les soins en gynécologie médicale , pour les grossessess à risques, en gynécologie chirurgicale et   orthogénique.

 Rôle de l'infirmière puéricultrice 

 Infirmière spécialisée dans les soins médicaux apportés aux bébés et aux enfants, elle joue un rôle de prévention,            d'éducation et de conseil auprès des parents.
 À la maternité, elle prodigue des soins infirmiers aux bébés (prises de sang), fait du nursing (bains, changes) et                  elle peut aider les mamans dans leur allaitement. Elle  assiste le pédiatre lors de ses visites.
 En gynécologie, elle collabore avec la sage-femme lors des soins pré et post opératoires pour la chirurgie

Rôle de l'auxiliaire de puériculture

 A la maternité l'auxiliaire de puériculture accompagne les apprentissages des bébés veillant  à leur confort. Elle surveille leur courbe de poids, leur comportement, veille à leur hygiène, prépare les biberons. Elle  accompagne aussi la maman dans son apprentissage des soins au bébé. Enfin, c'est elle qui assure l'entretien de la chambre de l'enfant et du matériel utilisé. Elle  assiste également  la sage-femme en salle des naissances.

 Rôle de l'agent de service qualifié hospitalier

 L'agent nettoie, entretient et remet en état les chambres, bureaux, salles, halls, couloirs, montées d'escalier..

 Elle sert également  les repas.